The-Sphere.com : le club d’happy few où il faut déposer son CV

Mis à jour : Dimanche 26 septembre 2010 à 16h39
0

J’ai regardé dans le dico. Les happy few, ce sont les rares personnes privilégiées, les gars qui entrent dans les soirée parisienne pendant que vous vous restez avec vos potes devant l’entrée barrée par des gros bras. En clair, les happy few, c’est pas vous, et à part quelques soirée pour la sortie de jeux video, c’est pas moi non plus. A priori donc, ce post ne vous concerne pas. Je vous conseille donc plutot d’aller voir ici ou la. Mais si vous aimez bien regarder les magazines people ou les trucs de célébrités à la télé, vous pouvez quand même rester. Je vais vous parler de The Sphere.com, « l’ultra site des happy fews, qui allie réseau social haut de gamme et conciergerie de luxe ». Il y a déjà plus de 600 membres inscrits et admis qui réponse à un critère (un peu vague certe) : être créateur de valeur. Parmi eux Eva Longoria et Tony Parker. J’ai rencontré le fondateur du site il y a quelques semaines. Un gars sympa, dynamique et passionné, il s’appelle David Manoukian (oui, il est de la famille d’Alain, pas d’André). Dans ce club select, on retrouve donc les hommes parfaits et les plus jolies femmes. Et c’est drôle, malgré un entretien de prêt d’une demi-heure, il ne m’a pas proposé d’entrer dans son club. Il faut dire qu’il ne suffit pas de postuler… Il faut être accepter par un comité de sélection encore plus dur que le jury de la Nouvelle Star (Bonjour à Virginie quand tu auras le temps Benji). Il y a donc une double barrière à l’entrée.
l’interview de David Manoukian est en trois temps. D’abord, le principe de The Sphere.com.
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/02/CART00000029.mp3" text="Manoukian : Un réseau social pour nos clients qui vivent à 200 à l'heure" dl="0"]
Deuxième partie, les services… La différence se fait la par rapport aux réseaux sociaux classiques. La société fait aussi dans la conciergerie sur-mesure pour trouver un manoir en écosse, affréter un jet privée, trouver des places pour un concert ou un spectacle archi-complet.
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/02/CART00000031.mp3" text="Manoukian : se différencier par les services" dl="0"]
Troisième partie : A qui s’adresse le club, pas forcèment aux plus riches. Il faut créer, apporter de la valeur ajoutée. La preuve, le prix d’admission n’est que de 150 euros par mois. David Manoukian.
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/02/CART00000030.mp3" text="Manoukian : pas que pour les riches et célèbres" dl="0"]


| | | | | | |
Vous en pensez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE