Présidentielle : la folle journée de Jack Dorsey (Twitter)

Mis à jour : Mardi 20 mars 2012 à 18h53
2
Tweets signés Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou pour remercier Jack Dorsey, fondateur de Twitter.

Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou tweetent pour remercier Jack Dorsey après l'avoir rencontré.

Quel est le seul homme capable d’obtenir un rendez-vous, dans la même journée, avec François Hollande, François Bayrou puis Nicolas Sarkozy – en tête-à-tête -, à 39 jours du 1er tour de la Présidentielle 2012 ? L’auteur de ce tour de force n’est pas Français mais Américain. Il n’est pas dans la politique mais dans les nouvelles technologies. Son compte affiche 1.881.750 followers. Il s’agit de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter (et de Square, le lecteur de cartes bancaires pour iPhone).

Nicolas Sarkozy : Welcome to France, Jack !

Mardi, Nicolas Sarkozy annonce, lui-même, sur Twitter, sa rencontre à venir, le lendemain, avec Jack Dorsey : « J’aurai le plaisir de rencontrer demain Jack Dorsey, le fondateur de #Twitter. Welcome to France @jack -NS ». Réponse illico : « Merci pour votre accueil, Président Sarkozy. Je me réjouis de vous rencontrer demain ».

François Hollande : Glad to meet you, Jack !

Jack Dorsey est à Paris. Il s’émerveille du scintillement de la Tour Eiffel. En ce mercredi matin, il se prépare à rencontre le favori de cette Présidentielle 2012, le candidat socialiste, François Hollande qui annonce l’imminence du rendez-vous avec ce tweet : « Glad to meet you, @jack, this morning! ». A 10h30, il accueille Jack Dorsey avec une partie de son équipe : Pierre Moscovici, Vincent Feltesse, et Fleur Pellerin, conseillère pour le numérique, notamment. Rencontre immortalisée :

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, et François Hollande, candidat PS à l'élection présidentielle 2012.

François Hollande, à droite, assis avec une partie de son équipe, et Jack Dorsey, fondateur de Twitter (à gauche).

François Bayrou : Twitter est formidable

Deux heures plus tard, Jack Dorsey se dirige vers le QG de François Bayrou qui, la veille, s’était rendu au siège de Dailymotion, dans le 18è arrondissement, pour discuter du « Made in France ». Le Président du Modem l’annonce ainsi, sur Twitter : « À 10h30, j’aurai le plaisir d’accueillir @jack Dorsey, président-fondateur de Twitter, pour débattre des enjeux du numérique. ». En fin d’après-midi, son équipe ajoute ce message : « Rencontre avec @jack Dorsey: « Twitter est formidable, en ce qu’il nous oblige à être concret, simple et direct » CM ». CM, comme Community Manager. A l’inverse de Nicolas Sarkozy, François Bayrou ne signe pas les tweets qu’il écrit. En revanche, ceux qui proviennent de son équipe sont signés CM. La photo de la rencontre, et le compte-rendu, se retrouvent sur le site web de François Bayrou, quelques heures plus tard :

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, et François Bayrou, Président du MODEM.

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, et François Bayrou, Président du MODEM.

Instantané de campagne

Mais pour Jack Dorsey, qui profite de chacune de ses entrevues pour présenter Square, la journée ne fait que commencer. Mercredi midi, le compte Twitter de Nicolas Sarkozy précise : « @jack rencontrera Nicolas Sarkozy ce soir à @elysee pour discuter de #Twitter en France ». En attendant, l’équipe du président sortant est déjà avec le fondateur de Twitter et publie cet « instantané de campagne » sur Instagram :

Jack Dorsey (à droite) avec l'équipe numérique de campagne de Nicolas Sarkozy.

Jack Dorsey (à droite) avec l'équipe numérique de campagne de Nicolas Sarkozy.

Après un détour par Canal Plus, le fondateur de Twitter envoie son 6è tweet de la journée pour annoncer qu’il se dirige, à pied, vers l’Elysée, « dans un Paris magnifique » pour rencontrer le Président Sarkozy. Et il joint cette photo du quartier de l’Elysée, via Instagram :

Le quartier de l'Elysée à Paris, photographié par Jack Dorsey, fondateur de Twitter, avant de rencontrer Nicolas Sarkozy.

Jack Dorsey, fondateur de Twitter, photographie le quartier de l'Elysée, avant d'y rencontrer Nicolas Sarkozy.

Quatre heures plus tard, Jack Dorsey remercie le chef de l’État, toujours via Twitter : « Merci de nous avoir reçus, M. le Président ! C’était formidable de vous rencontrer. »

NS fait le compte-rendu de son tête-à-tête

En début de soirée, NS en personne envoie deux tweets : « Je me suis entretenu cet après-midi avec @jack sur de nombreux sujets: #NTIC #referendum #compétitivité #edémocratie -NS » puis « Je lui ai présenté les mesures prises ces dernières années pour renforcer l’entrepreneuriat et la compétitivité dans le secteur des NTIC -NS ».

Si l’élection se jouait immédiatement, en fonction du nombre de followers sur Twitter, François Hollande l’emporterait avec 196.549 followers, devant Nicolas Sarkozy (123.438 followers) et François Bayrou (90.528 followers). Sans faire l’élection, il devient évident que Twitter est, et sera, l’un des outils de communication majeurs de la campagne à venir.

 


| | | | | |
2 commentaires

COMMENTAIRES POSTÉS

  1. Pingback: Le patron de Twitter au chevet des candidats | L'Actualité du Net

  2. Pingback: Candidates meet Twitter founder Jack Dorsey « Geeking the Elysée

LAISSER UN COMMENTAIRE