Hadopi : Sarkozy persiste dans l’erreur (Quadrature du net)

Mis à jour : Jeudi 28 avril 2011 à 21h36
0

Un drôle de pataques. Nicolas Sarkozy a installé ce midi le CNN français, comprenez le Conseil national du numérique, un think thank qui regroupe les FAI et quelques stars de l’industrie numérique comme Bruno Vanryb, Patrick Bertrand (Cegid, la boîte de Jean-Michel Aulas), Daniel Marhely, cofondateur de Deezer.com, Marc Simoncini (Meetic) ou encore Jean-Baptiste Descroix-Vernier, le truculent fondateur de rentabiliweb. Est-ce pour faire oublier la polémique sur la composition du CNN (dénoncé aussi par la SACD dans un communiqué), toujours est-il que la discussion est venue sur Hadopi…avec la question posée de la nécessité d’un hadopi 3… la réponse du prèsident : « On me dit +est-ce que vous êtes prêts à un Hadopi 3?+ Bien sûr que j’y suis prêt », a provoqué pas mal de remou sur le net, surtout de la part des gens qui n’y étaient pas. Renseignements pris auprès de l’Elysée, la question n’est pas à l’ordre du jour. Nicolas Sarkozy a même rappelé que la défense du droit d’auteur cnstituait pour lui un impératif catégorique… Il n’y a pas aujourd’hui, selon lui, de meilleur système qu’Hadopi pour défendre le droit d’auteur sur internet et par voie de conséquence la rémunération des créateurs et des industries culturelles. Pour Jérémie Zimmerman, porte parole de l’association Quadrature du net, que j’ai eu au téléphone pour Europe1, l’Elysée fait fausse route…
27 quadrature net hadopi_PFAY


| |
Vous en pensez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE