Europe : Microsoft une fois de plus condamné

Mis à jour : Dimanche 10 mars 2013 à 7h19
0
Microsoft

Microsoft n’a pas respecté les règles et se fait lourdement taper sur les doigts.

Microsoft a une fois de plus été mis à l’amende par la Commission européenne, qui a condamné l’éditeur à rien moins que 561 millions d’euros pour avoir enfreint, une fois de plus, les règles anti-concurrentielles.

Au coeur de cette affaire, l’assistant d’installation du navigateur web sous Windows 7 SP1. En 2011, un bogue a empêché les consommateurs européens de sélectionner le butineur de leur choix. Au total, ce sont 15 millions de clients qui n’ont pu choisir de navigateur autre qu’Explorer. Microsoft avait reconnu l’erreur et s’en était excusé, mais tout cela n’a pas suffi à calmer l’ire de Bruxelles – il faut dire que l’éditeur est coutumier du fait et que l’« erreur » a duré une bonne année avant qu’elle ne soit corrigée.

L’éditeur accepte la responsabilité de cette infraction aux règles antitrust en vigueur dans l’Union. Microsoft assure avoir pris toutes les mesures pour qu’une telle affaire ne se reproduise pas, et la société ne fera pas appel. Il n’est pas certain d’ailleurs que ce problème revienne hanter Redmond : Explorer n’est plus en position de monopole comme il y a quelques années. Firefox et Chrome sont ainsi les navigateurs de prédilection de bon nombre d’Européens.

 

Source CP

|
Vous en pensez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE