e-G8 : Nicolas Sarkozy manie la carotte et le bâton

Publié le Mercredi 25 mai 2011 à 11h59
0

Nicolas Sarkozy e-G8 forum Paris internet liberté neutralité discours

L’e-G8 se terminera ce soir en grande pompe avec l’intervention de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, qui fera partie aussi de la délégation de l’e-G8 qui se rendra à Deauville pour rencontrer les dirigeants de huit des principales puissances mondiales. Pas mal pour « un môme » de 27 ans. Le plateau est il faut le dire assez incroyable, Benjamin vous en parlait. J’ai notamment pu assister à la table ronde entre Tom Glocer, le patron de Thomson Reuters, Andrew Mason, le fondateur de Groupon, le français Stéphane Richard (orange), Sheryl Sandberg, DG de Facebook, Klaus Schwab (fondateur du World Economic Forum) et Jimmy Wales (fondateur de Wikipedia). Passionnant, surtout lors des trop courtes séances de questions réponses venus de la salle emplie de stars du Web.

Une initiative saluée par les participants

Mais le grand moment du G8 est venu notamment du discours de Nicolas Sarkozy. Le président de la République, à l’initiative de cet e-G8, a tenté de séduire la salle, les entrepreneurs du net et notamment les américains.
Sarkozy : vous avez changé le monde_PFAY

Il a marché sur le fil ténu qui relie Liberté et régulation. Un exercice difficile… Voici notamment la réponse faite à Jeff Jarvis, journaliste américain et auteur du blog BuzzMachine. Il demandait que les chefs de gouvernement face une sorte de serment d’Hippocrate de ne pas nuire à internet…
25 sarkozy : Serment de ne pas vous nuire ?_PFAY

Car le président a aussi rappelé les entreprises du net à leur devoir, à leur responsabilité face aux citoyens sur les thèmes des droits d’auteurs (un très très long passage qui me fait penser qu’il n’a pas changé son fusil d’épaule concernant Hadopi), de la vie privée ou enfin de la protection de l’enfance.
sarkozy : mise en garde_PFAY

Mais surtout Nicolas Sarkozy a appelé au dialogue entre les Etats et les acteurs du net, ce qu’il a appelé la découverte réciproque. Il en a appelé d’ailleurs à moraliser l’internet.
sarkozy : moraliser internet_PFAY

Le président peut déjà prendre son bâton de pèlerin. Il ne sera pas facile de convaincre les américains, mais tous ont apprécié l’organisation d’un tel rendez vous en un temps aussi limité. Nicolas Sarkozy en avait bien conscience et a souhaité que ce premier rendez vous ne soit pas le dernier.
sarkozy donne rendez vous_PFAY


| | | | | |
Vous en pensez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE