Hadopi : les premiers mails d’avertissement partiront fin septembre

Mis à jour : Dimanche 29 août 2010 à 12h25
3

Pas de vacances pour les pirates, ni pour les chasseurs de pirates. Le dernier décret d’application d’Hadopi a été publié en début de semaine au journal officiel. La Haute autorité pour la protection des droits sur internet a déjà reçu les premières saisines émanants des différents organismes de protection des ayants droits des oeuvres piratées. La Sacem, la SACD et cie estiment à 50.000 le nombre de saisines quotidiennes. Chaque saisine étant non pas associé à un internaute mais à une infraction. J’ai interviewé Stéphane Larcher, directeur de la rédaction de l’Informaticien. Je lui ai demandé comment la chasse aux pirates va s’organiser, mais celui ci craint que le volet répressif d’hadopi ne touche que des lampistes, il regrette que l’aspect éducatif n’ait pas été assez mis en avant.
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/07/CART00000158.mp3" text="Larcher : seul le menu fretin va se faire prendre" dl="0"]
C’est la société Trident media Guard, une société dont Thierry Lhermitte est actionnaire et qui est basé près de Nantes. Elle a déjà commencé à travailler en espionnant les réseaux de peer to peer et en mettant des leurres, des serveurs pièges pour ceux qui téléchargent illégalement, mais l’arroseur a été arrosé, la société s’étant fait repéré assez vite sur le réseau, même si visiblement elle n’était qu’en phase de test.
La riposte sera graduée et dans un premier temps, les téléchargeurs qui se feront prendre par la patrouille recevront un mail d’avertissement. Hadopi a deux mois pour les envoyer. Les premiers devraient donc arriver dans les boites aux lettres électroniques à la fin du mois de septembre.
Pour un sujet que j’ai préparé pour Europe1, j’ai eu aussi Eric Walter au téléphone. C’est le secrétaire général d’Hadopi et ex conseiller aux nouvelles technologies de Nicolas Sarkozy. Une interview en deux temps. Dans la première partie, il évoque la philosophie d’hadopi, le principe de la riposte graduée et les sanctions
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/07/CART00000101.mp3" text="Walter : Mettre les internautes devant leur responsabilité" dl="0"]
Il s’agira donc aux internautes de veiller à ce que personne n’utilise leur connexion internet à des fins de piratage. Dans la deuxième partie, Eric Walter fait notamment le point sur les premières saisines, mais aussi sur le coût d’Hadopi et il réagit aussi au sondage publié dans le Parisien et selon lequel 69 % des gens qui « téléchargeraient illégalement » seraient prêts à arrêter en raison du risque de sanction.
[wpaudio url="http://teknologik.fr/wp-content/uploads/2010/07/CART00000102.mp3" text="Walter : le budget d'Hadopi est de 10 millions d'euros pour 2010" dl="0"]

Seront-ils les premiers à recevoir des mails d'avertissement ?


PS : Le présent auteur de ce post ne prend pas partie ni contre ni pour hadopi. Il regarde juste en terminant ce post un épisode de 24 heures (saison 5) sur un DVD qu’il a acheté avec ses sous et se demande bien pourquoi la première chose qu’on lui dit quand il met la galette dans le DVD, c’est que le piratage est du vol… Mais j’ai fait rien fait moi, j’ai juste acheté la saison 5 de 24 H (je sais Jack je suis à la bourre).


| | | | | | | | |
3 commentaires

COMMENTAIRES POSTÉS

  1. Pour ma part, je pense à mes voisins retraités, moyenne d’âge 80 ans, qui se sont mis à Internet récemment… Ils ont des routeurs ADSL équipés WIFI. Comment leur expliquer qu’il faut protéger l’accès ? Ils ont déjà du mal à comprendre comment fonctionne leur ordinateur, alors une protection de leur accès WIFI !

LAISSER UN COMMENTAIRE