BD : Boule et Bill en font tout un cinéma

Mis à jour : Jeudi 7 février 2013 à 11h19
0
Boule et Bill BD tome 34 un amour de cocker cinema film dubosc fois caroline tortue Crombez pouf amis drole BD

C’est partie pour de nouvelles aventures avec Boule et Bill

Je viens de retomber en enfance. La petite maison dans une banlieue sans nom, la deudeuche rouge garée devant, un petit garçon qui joue dans son jardin avec son chien et sa tortue, une voisine irascible avec un greffier pas si mignon que ça, le policier débonnaire qui a manqué l’entraînement depuis 1912, le boucher, le papa, la maman et le patron. Boule et Bill sont de retour, éternels. C’est le 34éme album de la série : Boule et Bill, un amour de cocker. La BD vient de sortir, quelques semaines avant le film qui mettra en scène Franck Dubosc (pour une fois pas en slip) et Marina Fois ( très loin de son rôle fantastique dans Polisse).

Boule et Bill cinéastes

Revenons à la BD. Boule et Bill sont restés scotchés dans les années 60 et je dirais tant mieux. Rien ne bouge, le changement ce n’est pas pour maintenant, même si Boule s’est pris de passion pour le cinéma et avec un caméscope dernier cri (pas très années 60, j’en conviens), il va avec son ami Pouf, son chien Bill, sa tortue Caroline et le concours parfois involontaire de son papa et du patron de celui ci, revisiter quelques grands films de l’histoire du cinéma. Pouf déguisé en Indiana Jones devra d’ailleurs affronter milles dangers dans une rivière infestée de piranhas, tandis que Boule refera 50 fois la fin du western où le héros embrasse (sur la joue, je vous rassure) la jolie veuve éplorée. Boule et Bill ? « Génial et marrant », dit ma fille, qui a appréciée aussi les coulisses du film, à la fin de la BD. Pas mieux. Boule et Bill, ne vieillit pas, la force de Laurent Verron (au dessin), de Veys et Cric (au scénario) de perpétuer l’oeuvre de Jean Roba. Ca fait du bien de revenir en enfance parfois.

 P’tit Boule et Bill pour les petits lecteurs

A noter que l’éditeur Dargaud a succombé à la mode des BD pour les plus petits. Comme Lagaffe, Lucky Luke ou les rugbymens, il y a donc P’tit Boule et Bill (il était pourtant pas bien grand) avec une collection de quatre tomes pour les 3-6 ans. Les dessins de Jose Luis Munuera sont réalisés à l’aquarelle, hommage à Roba qui affectionnait paraît-il cette technique. Sympa pour l’apprentissage de la lecture.

http://www.dailymotion.com/video/xwbi6k
Boule et Bill BD tome 34 un amour de cocker Dargaud cinema film dubosc fois caroline tortue Crombez pouf amis drole BD

Le papa de Boule, star d’Hollyboule


| | | | | |
Vous en pensez quoi ?

LAISSER UN COMMENTAIRE