PS Vita : le test

Mis à jour : Mercredi 15 février 2012 à 16h14
1

Le nouveau menu Sony tactile

C’est dans 8 jours que la PS Vita, la nouvelle console portable de Sony, déjà disponible en pré-commande, envahira les magasins. Nous l’avons entre les mains depuis quelques jours et avons déjà pu faire le tour du propriétaire.

Un écran magnifique

Dès l’allumage (soit 16 secondes après avoir appuyé sur le bouton On, sur le dessus de la console, à gauche), ça saute aux yeux : l’écran OLED tactile de 5 pouces est d’excellente qualité, bien plus précis et lumineux que le LCD de la PSP Street. Exit le menu horizontal à développements verticaux de la PSP et de la PS3 : tout est affiché sous formes de bulles, réparties sur plusieurs pages qui défilent verticalement et uniquement de manière tactile. Cliquer sur l’une de ces bulles ouvre la page de l’application correspondante en plein écran. Il n’y a plus qu’à appuyer sur Démarrer pour la lancer. Une fois qu’on est dedans, il faut cliquer sur le bouton Playstation situé sous le joystick gauche, puis fermer la page en passant le doigt du coin supérieur droit vers le bas. Deux applications embarquées à signaler : l’Espace de bienvenue, qui vous propose de manière ludique de tester le capteur photo, le micro, le gyroscope et l’écran tactile multipoints ; et Near, pour savoir à quoi jouent les possesseurs de PS Vita autour de vous , dans un rayon de 3 km.

3G ou pas ?

La Vita sera dispo en 2 versions : Wifi ou Wifi/3G/GPS. Mais attention, c’est avant tout une console de jeu, et pas une minitablette tactile. Elle intègre un navigateur Internet, amélioré par rapport à celui de la PSP, mais ce n’est pas son cœur de métier : les liaisons sans fil sont surtout destinées au jeu en réseau et au téléchargement de jeux. Mais télécharger des titres pesant 1 à 2 Go sur un réseau 3G, il vaudra mieux vous en abstenir. Pour cela, la version Wifi sera bien suffisante. Les PS Vita 3G seront vendues avec une carte SIM SFR rechargeable, donnant 72 heures d’accès 3G gratuit. Lors de la première recharge sur SFR, vous pourrez télécharger le jeu WipeOut 2048 gratuitement. Mais, si cet avantage ne vous intéresse pas, rien ne vous obligera à rester chez SFR : la PS Vita ne sera pas simlockée. Quant au GPS, hormis la navigation sur un écran plus grand que celui d’un smartphone, il pourra être utilisé par certains jeux pour vous envoyer récupérer des items dans des endroits géographiques précis. Mais aucun titre disponible lors de la sortie de la console ne devrait proposer des options de ce genre.

Un contrôleur révolutionnaire

La Vita est officiellement positionnée comme une console de jeu portable pour gamers, donc optimisée pour cela : écran tactile, 2 joysticks, une croix directionnelle à gauche, les 4 touches PS à droite, les 2 gâchettes L et R sur le dessus de la console, les touches Start et Select en bas à droite, 2 petits haut-parleurs de chaque côté de l’écran, un gyroscope. Les deux capteurs photo (un sur la face arrière, un autre sur la face avant, au-dessus de la touche « Carré ») sont surtout utiles pour les jeux et le chat vidéo, en cours de partie multijoueurs ou sur Skype, qui sera embarqué sur la console. Pour faire de belles photos, il faudra que vous soyez dans les conditions optimales d’éclairage et de stabilité. Ceux qui pensaient pouvoir profiter des capteurs des smartphones Sony Ericsson en seront pour leurs frais. Mais la Vita, en plus de son ergonomie améliorée par rapport à la PSP, possède le gros plus qui fait la différence : le pad tactile arrière, qui occupe  la même surface que l’écran et ajoute vraiment une nouvelle dimension aux jeux qui l’utilisent (voir plus bas).

Le pad tactile arrière, entre les deux parties bombées latérales

Adieu les UMD

Parlons maintenant du premier sujet sensible : la rétrocompatibilité avec les jeux PSP. Vous l’avez compris, la Vita n’intègre pas de lecteur UMD. On a évoqué un temps la possibilité d’authentifier les jeux UMD sur le PSN (qui s’appelle désormais SEN, pour Sony Entertainment Network) pour pouvoir les télécharger gratuitement sur Vita, mais l’idée semble abandonnée. Si vous voulez continuer à jouer à vos jeux UMD, une seule solution : réparer votre PSP ou acheter une PSP Street (99 €). Mais si vous étiez en avance sur votre temps et avez téléchargé vos jeux PSP sur le PSN, vous devriez pouvoir en récupérer quelques-uns, dont une liste provisoire a été publiée sur le blog Playstation. Espérons qu’elle s’étoffe rapidement.

Chère mémoire

Deuxième sujet sensible : la Vita n’intègre aucune mémoire interne, à part celle dédiée à l’OS. Finis les Memory Stick : il vous faudra, en plus de la console, acheter obligatoirement une carte mémoire de format spécial, et aux tarifs coup de massue : 20 € pour 4 Go, 30 € pour 8 Go, 45 € pour 16 Go. Pourquoi obligatoirement ? Car la plupart des jeux ne démarrent pas s’ils ne détectent pas de carte mémoire dans la console. Elle servira donc, pour certains jeux, à la sauvegarde des parties, mais aussi, bien sûr, à stocker les jeux téléchargés. Sachant qu’ils occupent en moyenne 2 Go de mémoire, il est clair qu’une carte de 4 go sera largement insuffisante, surtout si vous voulez embarquer dans votre Vita des mp3, quelques photos, voire quelques vidéos ! Les jeux vendus en magasin sont également sur des cartes mémoires, plus grandes, mais également d’un format propriétaire. Bonne nouvelle : les jeux du monde entier sont lisibles sur la console. Ceux qui vont souvent au Japon pourront donc s’y ravitailler en nouveaux titres, le plus souvent avant tout le monde.

De gauche à droite : une carte SD, un jeu PS Vita, une carte mémoire PS Vita

De nouvelles manières de jouer

Les différentes touches se trouvant tout près de l’écran tactile (ce qui n’est pas le cas sur la 3DS), il est facile de faire passer les doigts des unes à l’autre en cours de jeu. Et les majeurs, annulaires et auriculaires des 2 mains étant naturellement posés sur le pad tactile arrière, il est également très intuitif de s’en servir. Dans Little Deviants, par exemple, il faut faire tomber des robots ultra kitch en les poussant soit par devant (en tapant sur l’écran) soit par derrière (en tapant sur le pad arrière). Dans certains niveaux, les doigts arrière servent à déformer par en-dessous le terrain sur lequel se trouve un alien-boule, afin de créer des pentes et le faire rouler jusqu’à la sortie. Dans Uncharted Golden Abyss, on passe son temps à toucher l’écran pour ouvrir le journal de Drake, le faire progresser sur des parois verticales, le faire attraper ses ennemis, déclencher un corps à corps… Le héros grimpe à une corde grâce aux doigts se déplaçant sur le pad arrière, et saute au-dessus d’un précipice lorsqu’on incline la console dans la direction voulue. Tout cela combiné avec les joysticks classiques, qui servent toujours à se déplacer et à orienter l’angle de vision. De la même façon, dans Reality Fighters, un jeu de combat complètement loufoque avec des combattants aux styles particulièrement décalés, on peut jouer en tactile ou à l’ancienne, avec touches et joystick.

Reality Fighters, jouable avec les touches classiques ou en tactile, fait évoluer les combattants dans votre environnement domestique

PS3 – Vita : l’équipe parfaite

Si vous possédez une PS3, la PS Vita va vous rendre pas mal de services : elle peut par exemple servir de lecteur déporté. Il faut activer la lecture à distance sur la PS3, et on peut alors lire tous les fichiers multimédia qu’elle contient (mais pas les jeux) sur la console portable. Quelques titres, comme WipeOut 2048, proposeront le Cross Play : vous commencez une partie sur la PS3 et la continuez sur la Vita, et réciproquement, via une connexion au SEN. Le Live Multiplayer permettra quant à lui de jouer en simultané sur deux consoles différentes. Il faudra que les jeux en question proposent cette option, et que vous ayez bien sûr les 2 versions : Vita et PS3.

Succès ou déception ?

On a abondamment commenté le lancement de la console au Japon le 17 décembre dernier, suivi d’une baisse de prix quasi immédiate (9 jours plus tard, pour une période de 2 semaines) qui l’a suivi. Rappelons qu’il s’agissait d’une initiative des revendeurs, qui mettait la version 3G au prix de la version Wifi. Mais, tout de même, ça crée un précédent, et ça risque de ne pas trop donner envie de se précipiter sur la machine, malgré un nombre de jeux disponibles à la sortie assez impressionnant (26), et dans tous les styles.

  • Uncharted Golden Abyss
  • ModNation Racers Road Trip
  • Everybody’s Golf
  • WipeOut 2048
  • Little Deviants
  • Reality Fighters
  • Virtua Tennis 4
  • Rayman Origins
  • Dungeon Hunter
  • Oddworld: la fureur de l’étranger
  • Asphalt Injection
  • Michael Jackson : The Experience
  • Lumines
  • FIFA football
  • F1 2011
  • Gravity Rush
  • Ridge Racer
  • Dynasty Warriors Next
  • Ninja Gaiden Sigma Plus
  • Ultimate Marvel vs. Capcom 3
  • Touch My Katamari
  • Blazblue : Continuum Shift Extend
  • Escape Plan
  • Army Corps of Hell
  • Shinobido 2 : Revenge Of Zen
  • Motorstorm RC

Les Japonais rejettent-ils la console ? Pas vraiment, puisqu’elle était fin janvier à la 3e place des ventes, mais certes encore très loin de la 3DS. Il semble que les jeux que les Japonais attendent sur Vita ne soient pas encore sortis. Et, comme on l’a dit, la PS Vita est avant tout une console, même si elle peut avoir d’autres fonctions. Donc, sans jeux adaptés, son utilité est réduite… En France, ce ne devrait pas être un problème. reste la relative inconnue des prix. la plupart des jeux seront vendus en magasin à 40 €, mais on ne connaît pas encore leur prix en téléchargement. Mais ceux-ci ne risquent-ils pas d’être limités, vu les prix des cartes mémoires ? La version 3G aura-t-elle du succès, ou faudra-t-il attendre la version 4G et le réseau qui va avec pour que les téléchargements de  jeux de qualité console, en devenant possibles partout avec des temps de transfert raisonnables, se démocratise ? On n’a plus longtemps à attendre pour connaître les premiers éléments de réponse. En tout cas, les jeux que nous avons pu tester pour l’instant donnent vraiment l’impression d’avoir une console de salon dans les mains.

Cliquez ici pour pré-commander la PS Vita (Wi-Fi) sur Amazon France (229,99 €).

Cliquez ici pour pré-commander la PS Vita (3G + Wi-Fi) sur Amazon France (279,99 €).

Oui, on a vraiment cette qualité d'image sur Uncharted : Golden Abyss !


| | | | | | | | | | | |
Déjà 1 commentaire

COMMENTAIRE POSTÉ

  1. Franchement, je suis d’accord, on a vraiment l’impression d’avoir une console de salon entre les mains. Certes, certaines fonctions multimédia sont mal faites et les pans sont à ch***, mais le but de la console, c’est de jouer !! et la parie c’est plus que réussi !!

    Je pense que ce sera un grand succès, car Sony a bien appris de la PSP ! line up top et les licences à venir sont ultra tooooooop

LAISSER UN COMMENTAIRE